Se faire masser après la naissance grâce au massage post partum

Le massage post accouchement, une reconnection puissante avec soi-même.

A Bali, la mère reçoit pendant la période postpartum un massage complet durant les 40 jours qui suivent l’accouchement, afin de faire remonter l’énergie et de vivre sereinement cette étape de la vie. En effet, la période post partum est un moment très particulier, faisant suite à la grossesse, période d’expansion, puis la naissance du bébé, but ultime de la mère pendant les 9 mois de la grossesse. On se retrouve avec soi (parfois un peu seule), mais on n’est plus pareille, ni dans son corps, ni dans son énergie, ni même parfois dans ses envies.

La massage postnatal s’inscrit dans ce contexte, et permet de reprendre contact avec ce qui a changé, se réapproprier son corps en douceur, d’apaiser les tensions mentales et physiques (on a souvent le haut du dos et les épaules très tenues avec l’allaitement, le biberon, le portage de bébé, la fatigue) et prendre soin de soi, de son intérieur. Le soin post accouchement permet aussi d’évacuer le stress, la fatigue physique, psychique et émotionnelle. Faire remonter l’énergie qui est épuisée, tel est le but des massages post accouchement des traditions asiatiques.

Le massage post partum, un reset du corps bien mérité !

Ce massage est très spécifique, aborde l’ensemble du corps par les gestes délassants et apaisants aux accents de Bali, tout en contraste, au rythme des vagues du pacifique. C’est l’occasion de masser toutes les tensions musculaires du corps, souvent localisées dans le hauts du dos lors de cette période, mais aussi de relancer la circulation globale  qui n’est pas optimale en cette période post-grossesse (fatigue, prise de poids, manque d’exercice…).  Le massage post partum est aussi l’occasion de ressentir les énergies qui traversent le corps et de voir ce qu’il est bon de rééquilibrer (shiatsu), de redonner un certaine unité au corps, de le ressentir dans sa globalité (on a parfois l’impression d’être morcelée après une grossesse). Cela peut permettre d’être moins fatiguée, d’avoir un sommeil plus réparateur quand bébé dort, de retrouver le moral en cas de difficultés psychologiques, d’habiter son corps avec plus de facilité et de compréhension, et d’aller au devant de tous les petits déséquilibres chroniques ou ponctuels que l’on peut rencontrer. Sauf allaitement, je pourrai en plus travailler grâce aux huiles essentielles, c’est extrêmement complémentaire et efficace.

Le forfait massage prénatal + massage postnatal est idéal pour encadrer la grossesse. On choisit sa date pour se faire masser pendant la grossesse, à partir du 4ème mois (possible jusqu’à la fin). Pour se reposer et se faire du bien, vivre un moment relaxant, pour la tête et le corps. Puis on revient pour un deuxième massage, après la naissance cette fois. C’est pareil, on choisit sa date, quand on envie de revenir à soi, de ressentir son corps. On retrouve alors l’ambiance du premier massage future maman, les odeurs, la musique.

Le massage post partum peut se recevoir juste après la naissance, il n’y a pas de contre indication avec l’allaitement. Il faut juste être à l’aise allongée sur le ventre, même si j’ai des coussins spécifiques pour cela. Selon les personnes, la période post accouchement est plus ou moins longue, en général les personnes viennent 2 à 3 mois après l’accouchement, mais tout est possible !

Quel massage postnatal choisir ?

MASSAGE POST PARTUM

1h – 90€

pour se poser et se reposer, refaire le plein d’énergie et de vitalité, ressentir son corps dans sa globalité.

PACK MASSAGE PRENATAL + POST PARTUM

pré 1h + post 1h – 180 €

encadrer la naissance par deux moments régénérants et reposants

Le but principal de ces massages est la relaxation sous toutes ses formes. Si vous souhaitez avant tout  travailler sur des désagréments / dysfonctionnements lié à la période postnatale (tel que baby blues, épuisement, etc.), choisissez l’acumassage »

L’ostéopathie en postnatal

Après l’accouchement, il est fortement recommandé de prendre rendez-vous chez un(e) ostéopathe pour vous (ainsi que le bébé). Cela permettra au corps de retrouver son alignement et son équilibre plus facilement, et d’éviter notamment les douleurs au niveau du bassin.